Espaces Sanitaires PMR

Lavabo PMR et accessibilité aux sanitaires

Les normes d'accessibilité liées à la législation du handicap imposent un certain nombre d'exigences concernant le lavabo pour PMR.

Ces normes sont les suivantes :

  • disponibilité d'un lavabo (au minimum) accessible aux personnes handicapées ;

  • accès aux aménagements complémentaires : robinetterie, miroir, distributeur de savon, sèche-mains, patères, porte-serviettes ;

  • tous les équipements doivent pouvoir être utilisés aussi bien en position « debout » et « assis » : hauteur comprise entre 90 cm et 1,30 m du sol ;

  • laisser un espace libre de 70 cm sous la vasque lavabo (pour le passage éventuel des jambes en cas de fauteuil roulant) ; si le meuble est sous vasque, l'espace libre sera de 60 cm de large et 30 cm de profondeur.

Caractéristiques du lavabo pour PMR :

Voici quelques points essentiels :

  • l'épaisseur maximale du lavabo doit être de 13 cm ;

  • pour être accessible aux personnes en fauteuil roulant, la hauteur entre le sol et le dessous du lavabo doit être au minimum de 67 cm ;

  • les poignées permettent de s'avancer ou de se reculer aisément ;

  • un châssis à hauteur variable (en général optionnel) assure une adaptation aisée pour tous ;

  • l'espace doit être assez dégagé pour pouvoir accueillir deux personnes (l'accompagnateur/trice), en cas de nécessité.

Les toilettes pour personnes handicapées sont réservées aux personnes présentant :

  • des paralysies

  • et des difficultés pour passer de la position debout à la position assise.

Ces toilettes sont étudiées pour permettre aux personnes à mobilité réduite de conserver un maximum d'autonomie avec confort et sécurité.

Des exigences pour le WC handicapé

Les toilettes pour handicapés doivent répondre à des contraintes spécifiques :

  • hauteur de cuvette étudiée pour assurer à la personne à mobilité réduite un accès simplifié à la cuvette : cuvette rehaussée à une hauteur de 50 cm,

  • confort adapté : barres d'appui horizontales ou coudées fixées au mur pour faciliter les transferts,

  • garantie d'une parfaite hygiène : les matériaux doivent être adaptés à des nettoyages fréquents, sans aspérités ou recoins,

  • garantie d'une totale sécurité : pas d'angles où la personne pourrait se blesser,

  • mécanisme de chasse d'eau accessible et facile d'utilisation, avec une commande facile à atteindre et à manœuvrer.

WC handicapé : une place suffisante pour les fauteuils roulants

Si l'utilisateur est en fauteuil roulant et qu'il faut prévoir un transfert latéral :

  • la partie arrière de la cuvette doit être distante du mur de plus de 30 cm pour que le fauteuil puisse approcher au mieux la cuvette,

  • l'espace latéral doit être au moins égal à 80cm par 130 cm pour permettre ce transfert,

  • la largeur de la porte d'entrée doit être au moins égale à 80 cm et il doit exister un espace suffisant permettant une rotation complète du fauteuil.

WC PMR 2.jpg
WC PMR3.jpg
WC PMR.jpg

Nos réalisations

bonhomme.png